ACCUEIL  >  EMMA DUCREUX

BIO/PARCOURS TRIATHLÈTE EMMA DUCREUX

Je suis licenciée depuis mes 6 ans à l’aqua club forézien en natation et en cross-country au FC Montchal.

J’entends parler du triathlon et je décide en 2013 de m’inscrire.

Cette même année,  je me qualifie au championnat de France de Triathlon, et d’aquathlon.

Top 10 ! Et là tout se bouscule très vite, je suis appelée régulièrement pendant les vacances scolaires par la fédération française de triathlon et j’intègre le parcours IATE.

Christophe Bastie me propose aussi d’intégrer le centre d’entrainement de la Loire et il organise mes entrainements. Il me fait progresser en vélo, mon gros point faible !, et travaille progressivement ma course à pied. Je vais de nouveau au championnat de France en 2014 et je gagne des places.

Je participe aussi au championnat de France des ligues et je monte sur la première marche du podium avec mon équipe Rhône alpes en réalisant le 2 e temps de la compétition en minimes.

En septembre 2015, je rejoins le club de l’ASMSE de St Etienne en parallèle, afin de faire un peu de D2 avec l’équipe féminine. La Fédération Française de triathlon m’encourage, me soutient et me donne le statut d’athlète de haut niveau Espoirs.

Mon temps s’organise entre le lycée et les entrainements : Christophe m’envoie mes entrainements, et je lui fais le retour chaque fin de semaine.

Le week end, je rejoins avec plaisir les garçons du centre et Christophe (l’entrainement en groupe, c’est plus sympa que toute seule !).


Emma DUCREUX né en 1999 (nationalité Française)
Entré dans le team lewatt en 2015
Performances de l'année : Première au scratch et en cadette à l’aquathlon qualificatif France en Rhône alpes à Rilleux la Pape. Première au scratch et en cadette au duathlon qualificatif France en Rhône alpes à Privas.
Objectifs de l'année : Une belle place au championnat de France
Palmarès : Saison 2014 : Championne Rhône Alpes de Triathlon à Roman sur Isère 6ème au France de triathlon à Châteauroux 9ème au France de duathlon à Parthenay 5ème au France Aquathlon à Bergerac Championne de France par équipe (Equipe Rhône-Alpes) en triathlon au France des Ligues à Tours
Lieux d'entrainement préférés : entrainements avec le centre !
Points fort : natation
Points faibles : course à pied

BLOG TRIATHLÈTE EMMA DUCREUX

01/10/2015 : La Team présente à Sorbiers

Samedi 26 septembre, j’ai participé au duathlon de Sorbiers : Une petite course locale mais très agréable ! Cela faisait plaisir de se retrouver tout le groupe à la rentrée avec le coach Christophe Bastie

Un duathlon assez difficile avec du dénivelé aussi bien sur la partie course à pied que sur la partie vélo. Le début de course fût intense, mené par Félix Forissier,  je rentre  dans le parc en bonne position qui me permets de partir en vélo au côté de Gauthier Grayel  (le frère de Nathan !).Et sur le parcours, il me ramène assez vite  à la hauteur de Clément Bastie qui était partit avec 21 secondes d’avance sur nous. 18 kms ensemble tous les 3 comme à l’entrainement mais j’avoue que j’ai pris seulement 2 ou 3 relais. Autant dire, qu’avec eux, je n’ai pas eu le temps de regarder le paysage.  La descente,  ce n’est pas mon point fort, mais je me dis que je vais essayer tant bien que mal de tenir la roue des garçons : petite frayeur !  On sort de la trajectoire du virage avec Clément mais ça passe…. Je rentre dans le parc plutôt satisfaite de ne pas avoir lâcher les mecs.

On finit ce duathlon par les même 2.2 kms à pied,  au chevet de mes deux acolytes du vélo.

 Arrivée : 10 au scratch et 1 ère féminine.

 L’organisation était au top avec  de nombreux bénévoles sur le parcours vélo pour stopper les voitures. Un Grand Merci aussi à Clément et Gauthier pour leur collaboration sur le vélo (Vous m’avez bien aidé !)   

On se donne RDV à Majorque ou en Espagne, sous le soleil pour le stage de la Toussaint ! 


10/08/2015 : Coupe d'Europe Châteauroux

Premier article pour ma première coupe d’Europe le 18 juillet à Châteauroux : (j’aurais préféré ailleurs qu’en France, mais c’est ainsi ….la prochaine fois, j’espère…)

Je suis arrivée la veille pour aller au briefing, en anglais, (là, je dois progresser !) et j’ai eu le temps de repérer mes adversaires, des Européennes, mais aussi des Canadiennes et une Américaine. Là je comprends que ça va être compliqué, elles m’impressionnent.

J’y suis, c’est le grand départ, on nous appelle par notre nom et je me positionne sur la ligne, sur la plage. Je me lance à l’eau, tout se passe bien (parcours en lac, assez technique sur les trajectoires), je sors 3 ème de l’eau et je pars rejoindre mon vélo (le parc à 450m !).

On part en peloton de 10, et tout se passe bien jusqu’au deuxième tour, on s’organise, on se relais, le deuxième groupe est à 45 secondes.  Mais un orage éclate sous une chaleur écrasante, ce qui rend la route ultra glissante (première pluie depuis des lustres !), je suis en tête du peloton, je glisse, et je chute dans un rond-point toute seule, mais les poursuivantes font presque toute pareil au même endroit, je me relève aussitôt  et repars. Nous sommes toutes un peu plus prudentes  mais il reste encore 2 tours… et dans ce « foutu » rond-point, je rechute (pourtant, je fais attention, le sort s’acharne !). Là je m’arrache la cuisse, les bras, mais je remonte. Une tchèque en profite pour s’échapper et creuser l’écart avec notre groupe, il en reste 8 : certaines ont décrochés, d’autres abandonnent, je finis enfin, et je pose le vélo 8 ème : la deuxième chute m’a tout de même refroidi pour le dernier tour !.

Je pars en course à pied avec une française à mes côtés, je m’accroche, on fait la course ensemble et on en remonte : 1, puis 2 et 3, finir dans le top 5, c’est jouable, je dois tenir !

Plutôt satisfaite pour cette première participation (5 ème place et 3 ème française), je crois que je vais me rappeler de ce triathlon pendant longtemps !

 A mon arrivée, la croix rouge m’emmène directement aux soins,  mes blessures se voient, mais ce n’est que du bonheur, je suis satisfaite de ce rang pour cette première Coupe d’ Europe.

Je pense déjà au championnat de France d’Aquathlon, le week end suivant, il faut que je me remette pour être à nouveau en forme !